Verrine de crevette à l’asiatique

Ou Croustilles de crevettes à l’asiatique
mardi 6 avril 2010
par  Petit Paton

Version "Tatate MC" :

Initialement, cette recette s’appelle : Croustilles de crevettes à l’asiatique. En effet, la préparation se met sur des chips de crevettes chinoises.

Version "Maman" :

Suppression des chips pour laisser place à nos amies les verrines.

A vous de choisir !

Ingrédients pour 4 personnes :

- 125 g de crevettes cuites
- 125 g de miettes de surimi
- 2 cuil. à soupe de fines herbes (coriandre, persil, ciboulette)
- 1 citron vert
- 3 cuil. à soupe de mayonnaise
- 1 cuil. à café de gingembre surgelé
- 1 cuil. à s. de ketchup
- 1 pincée de piment.

- 12 chips de crevettes (rayon exotique) OU des verrines

Préparation : 10 min - Pas de cuisson

1. Lavez, épongez le citron. Coupez-en une moitié en fins quartiers sans retirer la peau.

2. Dans un saladier, mélangez la mayonnaise avec un filet de jus de citron, le gingembre, le piment, le ketchup et les herbes ciselées. Ajoutez les miettes de surimi et les crevettes décortiquées, mé¬langez très soigneusement.

3. Répartissez cette préparation aux crevettes sur les chips. Décorez de quartiers de citron et servez aussitôt. Au besoin, réservez la farce au réfrigérateur et garnissez les chips seulement au moment du service afin qu’elles restent bien croustillantes.



Portfolio

JPEG - 764.7 ko JPEG - 804.1 ko JPEG - 727.4 ko

Commentaires

Logo de Petit Paton
samedi 13 novembre 2010 à 07h33 - par  Petit Paton

Bonjour, merci pour ton petit mot ! désolée de répondre tard... j’ai un planning un peu chargé en ce moment... Bonne idée de servire les verrines avec les samoussas. Si tu as des recettes simples et bonnes n’hésites pas à me les envoyer !!
Bon we !!

Logo de Héléna
dimanche 7 novembre 2010 à 23h12 - par  Héléna

J’ai fait ça ce midi pour des invités dont mes beaux parents et ils ont tous apprécié et demandé la recette.J’ai préparé ça en entrée avec une autre verrine et un samoussa. Je leur est donné le nom de petit paton. C’était très bon ! Merci : Héléna.